Comité de rivière "Veyle"

Écrit par BNE. Publié dans Actualités

Bilan du contrat de rivière

BNE a assisté le 7 décembre, à la salle des fêtes de Polliat,à la réunion bilan du contrat de rivière Veyle, contrat qui s'est terminé après 10 ans d'actions.

En présence d'une soixantaine d'élus ,dont plusieurs conseillers généraux, du vice-président du Conseil général et de représentants d'associations, le président du syndicat de rivière et le bureau d'étude chargé des évaluations ont fait le bilan de ces 10 dernières années.
Voici quelques uns des points que nous avons retenus :

A) Qualité des eaux :

  • La Veyle aval a retrouvé une bonne qualité grâce aux nombreux travaux réalisés ( réseaux de collecte, STEP ...)
  • La Veyle amont n'est toujours pas en bon état (persistance des pollutions diffuses par pesticides et matière organique provenant en bonne partie des vidanges d'étangs de Dombes...)
  • L'Irance est passée de " qualité mauvaise" à " qualité moyenne"
  • La qualité des eaux du Vieux Jonc est toujours "mauvaise"

B) Renaturation

  • Elle a bien marché pour la création du nouveau cours de la Veyle notamment et pour l'entretien des ripisylves
  • Succès mitigé pour la création de frayères à brochets dont 2 sur 5 ont bien fonctionné à cause de manque d'eau en période de frai
  • Succès également mitigé pour la création de petits aménagements dans le cours d'eau ( rôle des déflecteurs contesté)
  • Echec des projets de démantèlement d'ouvrages et d'acquisitions foncières
  • Semi échec des projets de gestion des zones humides, sauf en Val de Saône où les contrats agricoles environnementaux ont bien fonctionné
  • Succès dans la valorisation des sites (moulins, vannages....)
  • Semi-succès pour la gestion des débits (un arrêté préfectoral "sécheresse" a pu voir le jour)

C) Communication

  • Manque de communication avec les élus
  • Succès pour le "journal de la Veyle" et les animations destinées aux scolaires

E) Retours d'investissements

  • Les aides ( conseil régional, conseil général, agence de l'eau ) ont rapporté aux communes plusieurs fois leurs investissements, sauf pour la Dombes qui avait peu de projets d'assainissement , ceux-ci ayant déjà été réalisés.

F) Perspectives

  • Un nouveau projet de contrat de rivière ou de contrat territorial pourrait voir le jour. Il serait principalement axé sur la protection des nappes souterraines et leur amélioration, sur la gestion des milieux humides et sur une meilleure sensibilisation des élus et du public

En conclusion, ce contrat de rivière a amélioré la situation mais des efforts sérieux restent encore à faire.

 

Restez informé en vous abonnant à notre lettre d’information

S'abonner

Merci de l’intérêt que vous portez à notre lettre d’information électronique.

En vous abonnant,vous pourrez suivre l’actualité de Bourg Nature Environnement (BNE) et être informé :

  • De nos actions
  • Des événements particuliers de BNE
  • De nos démarches pour l'environnement
  • De nos sorties
  • etc..

Vous recevrez un e-mail de confirmation, veuillez cliquer sur le lien de confirmation afin que votre inscription soit prise en compte.