Commission de suivi du site Vicat

Écrit par Pierre RONCIN. Publié dans Actualités

Sur St Denis-Buellas

Une vingtaine de personnes (élus locaux,responsables de la société Vicat,syndicat de la Veyle, BNE, FRAPNA, associations de pêche et de chasse,service environnement de l'agglo...) se sont réunis à Buellas pour s'informer des réalisations 2013 et des projets d'aménagement sur le site d'extraction de granulats.
Il a été rappelé que cette carrière avait débuté en 1968, que 800000 t/an de matériaux étaient vendus sur l'agglo de Bourg, que 15 emplois directs fonctionnaient sur le site, que la technique d'extraction et d'utilisation sur place permettait une économie de 1000 t /an d' équivalents CO2 et que 45000t/an provenaient de matériaux recyclés.

En 2013 l'exploitation a été certifiée ISO 14001 avec un niveau 4 de qualité environnementale, c'est à dire le niveau le plus élevé.

  • Une opération " portes ouvertes" a été conduite avec une participation d'environ 250 visiteurs (sous une pluie battante...)
  • Une mise en place du recyclage-broyage de poteaux ciment EDF et de plaque d'enrobés a été effectuée.
  • Vicat a aussi adhéré au plan "climat-énergie" de l'agglo.

La zone nord du site, qui doit devenir "zone de nature"a vu se terminer sa phase d'exploitation et la remise en état des berges ainsi que des plantations sont en cours.
Un vannage en sortie de plan d'eau a été remis en état de fonctionnement, ce qui permet de maintenir le niveau du lac à son état actuel (sinon il serait descendu de près d'un m). A ce sujet le technicien du syndicat de rivière, appuyé par la FRAPNA a fait part de ses inquiétudes sur les risques de réchauffement de la Veyle, réchauffement induit par ce déversement d'eaux de surface en été. C'est pour empêcher ce réchauffement qu'une déviation de la Veyle avait été construite. L'idée de l'installation d'un siphon prenant les eaux à une certaine profondeur a été émise sans susciter de réaction... Ce serait une bonne idée que BNE avait déjà roposée pour alimenter le ruisseau de Chamambard privé d'une partie de ses sources.
Cette idée n'avait malheureusement pas été reprise.
Il a été présenté un projet d'extension de la carrière sur 42 ha qui concerneraient des champs de maïs et une peupleraie, en épargnant toutes les haies en place. Une étude environnementale a été demandée par la commune de Buellas afin que ce soit un organisme neutre qui présente ses conclusions. Vicat, de son côté, a commandé aussi une étude faune-flore.

En conclusion notre impression générale a été que le carrier faisait son possible pour générer le moins de nuisances, qu'il jouait la carte de la clarté et de la concertation, mais qu'il fallait attendre le résultat des études environnementales pour se prononcer sur le projet d'extension (quelles conséquences hydrauliques pour la Veyle qui sera coincée entre deux importants plans d'eau ? quelles conséquences sur sa température ?)

Notons une petite déception de ma part au sujet des chasseurs de Buellas quant à ma proposition de créer une zone humide favorable aux canards et aux oiseaux d'eau en bout du nouveau plan d'eau projeté, proposition qui ne rencontrait pas l'opposition du carrier qui pouvait ainsi se débarrasser des terres de découverte. Je pensais que les chasseurs soutiendraient cette idée avec enthousiasme puisqu'ils se plaignaient du risque de disparition des canards. Et bien ils n'ont rien trouvé à dire que : " et qui va payer ?"

site-Vicat

Restez informé en vous abonnant à notre lettre d’information

S'abonner

Merci de l’intérêt que vous portez à notre lettre d’information électronique.

En vous abonnant,vous pourrez suivre l’actualité de Bourg Nature Environnement (BNE) et être informé :

  • De nos actions
  • Des événements particuliers de BNE
  • De nos démarches pour l'environnement
  • De nos sorties
  • etc..

Vous recevrez un e-mail de confirmation, veuillez cliquer sur le lien de confirmation afin que votre inscription soit prise en compte.